S.

02 avril 2011

Arrivée tant attendue

C'est surprenant de se rendre compte à quel point la force des choses nous fait nous dépasser nous même et nos propres limites. Qui aurait pu croire que je puisse me sentir si bien, si en phase avec le monde en le voyant lui.
Qui aurait pu croire que je puisse un jour porter à quelqu'un un amour infini, ce sentiment sans bornes ni limite, voué à être là perpétuellement.
Qui aurait pu croire que le fait de ne pas pouvoir être là à chacun de ses jours me rendrait mélancolique, nostalgique d'une absence qui me parait immense, pareil à un gouffre sans fond.
Qui aurait pu croire que je puisse me mettre à compter les jours qui me sépare de la prochaine fois ou je le verrai.
Qui aurait pu croire que je puisse être capable d'ouvrir mon coeur à ce point sans rien attendre en retour, simplement pour lui.
Qui aurait pu croire qu'un sourire de sa part rendrait cette journée et les jours à venir si merveilleux.
Qui aurait pu croire que je puisse voir en lui la chair de ma chair, même si ce n'est pas le cas véritablement.
Qui aurait cru que je puisse me sentir si proche, si attendri, si dévoué à un être aussi petit, sans défense et tellement touchant.
Qui aurait pu croire que je puisse être si vite et à ce point in love, tonton et parrain complétement gateau.
Qui aurait pu croire qu'un Loupinou, Raf, puisse me bouleverser autant.  
Je ne sais pas. La seule chose dont je suis sûr, c'est que c'est ainsi, et que cela me va très bien.

A toi, mon Rafaël.

Posté par Escaflowsl à 23:02 - - Commentaires [2]
Tags : ,

14 janvier 2011

Es tu plus cool que moi ?

kiss_cool_4'Core une semaine de passée. Le temps s'écoule à une vitesse folle. Il tape un sprint que je suis pas capable de suivre : autant il a de l'endurance que de rapidité.  D'un autre côté, m'en plains pas non plus. D'autant plus encore avec le coup de speed de cette semaine.

Toujours beaucoup d'air brassé au boulot, qui au final ne donne pas grand chose, si ce n'est des phases de gros stress (voila le pourquoi du comment du titre)

Cooler than me ? c'est pas bien compliqué en soi.
Ca va maintenant nettement mieux, une fois le moment appréhendé passé, mais il va vraiment falloir que je me trouve une méthode pour ne pas partir en vrille comme ça à chaque fois.
Pour le moment, je n'ai pas solutionné autrement qu'en me collant un casque, me foutre dans le noir et laisser faire la musique.

Suis tombé par hasard sur cette chanson, et il faut bien dire qu'elle me va à ravir. Un bon gros beat qui fait bien bouger et qui donne une sacré pêche. Une voix un peu cassée, mais qui sonne super bien dans la mélodie, et d'autres titres tout aussi surprenants les uns que les autres.

J'ai toujours eu un ptit côté commercial, certes, mais y a vraiment quelque chose qui se dégage de ces titres. Je vous laisse en compagnie de Mike Posner, moi j'ai une KD qui m'attend !

S., cool ce soir

PS : en voila une seconde très agréable aussi

Posté par Escaflowsl à 22:35 - - Commentaires [1]
31 décembre 2010

F.ckin new year ....

orageJe déteste cette fin d'année et la nouvelle année à venir ....

S. dépité

Posté par Escaflowsl à 17:46 - - Commentaires [0]
29 décembre 2010

Les resolutions ? Holy shit !

tour_de_guetÇa s'approche, doucement, fébrilement, de manière insidieuse, se profile a l'horizon de cette fin de semaine la question de l'année : " Ça va être quoi les bonnes résolutions pour cette année ?

Comme à chaque fois, vais être incapable de répondre a cette question. Non pas que je n'ai pas de défauts, c'est même le contraire, j'en suis blindé. Y aurait donc matière à amélioration. C'est pas ça le souci. La question serait  principalement : par ou commencer et surtout dans quel objectif  ? Y a tellement à faire, et d'autant ces défauts sont profonds, les résolutions, aka des objectifs comme pour le boulot d'un certain point de vue, sont elles vraiment réalisables ? Comme prendre une résolution pour dire de balancer des mots dans le vent, je n'en vois pas l'intérêt, j'essaie d'être réaliste et je ne dis rien.

Mais peut être que derrière cette absence de prise de décision, se planque une question plus importante : quel est mon but actuellement ? Après quoi je cours ? Qu'est ce qui fera me lever le matin pour aller travailler ?
Y a un manque là, il est passé ou ce feu sacré qui est censé nous transcender et nous rendre meilleur, plus grand, qui nous donne la force de déplacer des montagnes.

C'est un constat, la volonté de se battre à tout prix n'est plus là. Les choses se passent, identiques à elles mêmes, dans la plus grande tranquillité. C'est perturbant et en même temps reposant. Un nouveau sens, une nouvelle finalité des choses encore non identifiée. Il est pourtant encore bien présent le point d'interrogation qui se dessine à l'horizon de ma perception.

La réponse viendra peut être telle deux cavaliers qui déclencheront les vents hurlants.  Qui sait ?


S. calme, qui se taira sur la question fatidique, as usual

Posté par Escaflowsl à 19:08 - - Commentaires [1]
Tags :
27 décembre 2010

Cause you're amazing, just the way you are

DSC_0012Et voilà... la fin d'année approche. Nous sommes à Noël. Cette année arrive sur sa fin. Elle se termine comme elle a commencée : sur les chapeaux de roue. Encore une fois, je la voulais mouvementée, je n'aurai jamais cru qu'elle le soit autant, et surtout avec cette cadence.

Le top ten des modifications, il viendra bientôt, c'est pas l'objet du post de ce soir. La finalité du post de ce soir ? Franchement aucune idée. Peut être avoir vécu une période de fêtes heureuse avec la famille malgré les nombreux moments difficiles de cette année, une période dégagée de toute tension. L'espace d'un instant propice simplement à la joie, au bonheur, à l'absence de rancœur.
Et c'est sur cet élan que j'ai envie de dire quelque chose à deux personnes distinctes, que rien ne rapproche forcément, mais pour qui cette chanson commune parlera peut être. Du moins, j'ose croire que ce message sera compris tel que je le souhaite, conçois, espère.

Pour le premier, restes comme tu es, ne pas craindre ce que tu vois dans le miroir, du moins, j'aime ce que j'y vois moi !
Pour le second, parce que tu sais que nous sommes là pour cette période pas simple, parce que je sais comment tu fonctionnes et qu'il ne faut pas t'en excuser. Et c'est cette complémentarité qui est étonnante.

" [...]
He's so beautiful
And I tell him every day

Yeah I know, I know
When I compliment him
He wont believe me
And its so, its so
Sad to think he don't see what I see

But every time he asks me do I look okay
I say

When I see your face
There's not a thing that I would change
Cause you're amazing
Just the way you are
And when you smile,
The whole world stops and stares for awhile
Cause boy you're amazing
Just the way you are

[...]

He's so beautiful
"



S. qui espère que ce message fera mouche :)

Posté par Escaflowsl à 01:23 - - Commentaires [0]

29 novembre 2010

Encore une année de passée.. c'est Christ ? NANNNNN !!!!

hapybirthdayAyé, elle est achevée. Il est maintenant 00:51, le 29 novembre, suis prêt pour être crucifié pour le bon déroulement de la 33ème année.

Que faire de cette année écoulée ? Un ptit résumé rapide : finir de se remettre d'aplomb, profiter des fêtes de fin d'année avec la famille, prendre une décision radicale sur la nouvelle année calendaire, prise des choses à bout de bras, recherche d'appart, déménagement, début de vie parisienne, démarrage d'un nouveau rythme... fin d'un chapitre, vente de l'appartement, début de libération, voyage au Canada, annonce de parrainage, des changements, petits mais certains, et profiter de la nouvelle vie.

Les évènements super importants ? Le départ de Marseille et la dépendaison de crémaillère, les retrouvailles avec M., l'annonce faite par ma soeur, le départ de Mamie et tout ce qui a touché la famille proche, l'arrivée des loupinoux chez Mr et Mme F., les fous rire avec ma ptite femme Lyly, le voyage au Canada, le voyage à Venise avec les 3 Gonzesses, les rencontres inattendues qui illuminent les choses les plus anodines.

Foule de nouvelles décisions : ne plus accumuler, exprimer les choses, se focaliser sur l'essentiel même si c'est pas toujours évident, être là pour les amis, les voir quand l'envie se fait ressentir et quand le besoin se manifeste, profiter des moments simples, des ptits riens qui font que tout parait bien, mieux.
Les bonnes choses pour cette nouvelle 33ème année : faire mieux, intentionnellement, peut être pire, pas forcément voulu, mais toujours avancer.

Garder en tête l'objectif premier : en profiter au maximum, profiter des amis, de la famille et ne plus jamais les abandonner.

Now I'm taking your love from above
You're here and you're never gonna leave me
I will carry you on well so long
Your love never gonna leave me ..
.

S. fier de cette 32ème, bien décidé à faire de la 33ème quelque chose d'encore meilleur.



Posté par Escaflowsl à 00:46 - - Commentaires [1]
10 octobre 2010

Back To School - ca larsen

sunriseEh beh voilà, 15 jours sur Vancouver achevés. Un résumé ? Magique, magnifique, que ce soit avec le paysage ensoleillé, sous les nuages, avec la pluie. 15 jours de coupure, de déconnexion. Parler anglais, raisonner comme un canadien, shinter la France et tout ce qui la compose, se couper de tout et faire en sorte de ne penser ..... à rien, enfin pas intentionnellement.
Un bien fou, que je ne saurais que conseiller. Je pourrais presque comparer ça à un Reset & Restaure. Tout dégager, faire place nette, et réinstaller le système clean, sans fioriture, sans tout ce qui peut nous coller à la peau. Revenir en France, l'esprit libéré, revenir à la vie quotidienne sans appréhension, sans tension. Voir ce qui a manqué durant cette phase de désertion, se focaliser la dessus et ne penser qu'à ça. N'avoir comme idée que ce qui est important et n'accorder aucune importance au reste. Avoir recadré ce qui est essentiel de ce qui ne l'est pas/plus. Avoir fait le ménage dans les idées préconçues, les avoir inconsciemment virées ou mises à mal, remettre sur le devant le vital, reléguer l'optionnel à plus tard, à jamais.
Revenir et se rendre compte de tout ça...
Avoir eu une impression de Larsen... avoir vu s'amplifier encore et encore ces aspects qui s'auto-déterminent comme vitaux et qui ne le sont pas, sans pouvoir rien y faire, abasourdi par la puissance acquise du son. Couper le sifflement, y mettre un terme. Rendre le son audible et en comprendre le message, la consistance, la mélodie.
Revenir ici, content, rêver de ce qui sera, pour moi, les priorités, retrouver la clarté, être d'une certaine manière aveugler par cette nouvelle ère qui commence, comme un soleil qui se lève.
Avoir profiter de la fuite du jour précédent, prendre celui qui commence à bras le corps et faire en sorte qu'il reste tel qu'il est, en profiter, se l'accaparer et ne plus jamais le lâcher.

S. tranquille

Posté par Escaflowsl à 20:08 - - Commentaires [0]
Tags : ,
17 septembre 2010

La quille ...

Ayé ! Dernière semaine passée. Me voila en vacances, et faut bien le dire, je m'en rends pas vraiment compte.
On dirait presque qu'il s'agit d'un we normal... rien d'extraordinaire en somme. Sauf que c'est un très long we de 3 semaines.

J'en avais vraiment rêvé, je les attendais avec impatience, et maintenant que je suis dedans ('fin pas encore tout à fait), ce n'est pas l'extase comme je l'aurai attendu. Peut être parce qu'il me reste encore beaucoup à faire (sac, organisation pour les chats, aller chercher du flouz canadien sur Paris centre, refaire le sac, m'assurer d'avoir tous les papiers qui vont bien, rerefaire le sac, etc ... )

Enfin, le Canada est à portée de bras, sais pas ce que ca va donner, mais j'ai bien l'intention de faire en sorte d'en profiter.
Un autre blog est en cours de création pour les posts explicatifs et la mise à disposition des photos. Pour le moment dodo :) histoire d'être en forme demain matin pour la montagne de choses qu'il me reste à faire.

S. incrédule... du moins pour le moment.


Posté par Escaflowsl à 21:47 - - Commentaires [0]
13 septembre 2010

We like you ....

cdThis is a game already won
The time has come, Stop trying
Take a break, You must be tired from the strain
Take a break, I might ask our pain

Voila une chanson de Sia découverte ce week end en compagnie de Loulou dans la forTwo lancée à 120km/h sur l'autoroute. Cette chanson est comme celles que vous ne connaissez pas du tout, que vous entendez pour la première fois et dont vous semblez connaitre de manière innée. Celles que vous chantez sans savoir pourquoi, qui vous fait prendre la première chose se situant à portée de main pour vous servir de micro et qui vous permet de faire le con en voiture.

Et il y a celles qui sont spécifiques à une personne, à un instant,de ceux qui vous font perdre votre respiration, ceux qui semblent suspendus hors du temps, ceux que vous voulez faire durer éternellement.

Celles qui provoquent l'émoi. Qui vous remue de l'intérieur, ce je ne sais quoi qui fait vibrer cette petite corde et qui peut provoquer un flot de sensations, de sentiments forts. Tellement puissante cette vague que vous avez du mal à la contenir, à la canaliser.

S. accro à la musique et à ses amis.

Posté par Escaflowsl à 01:50 - - Commentaires [0]
11 septembre 2010

Champagne for Lulu !

champagneSemaine dernière : deuil de la période Marseille par la vente de l'appart (enfin !), se poursuivant par la clôture systématique des derniers compteurs, dossiers fiscaux et autres paperasserie, mais aussi deuil familial par le départ (attendu, mais définitivement difficile à vivre) d'un membre proche. Compliqué de voir pleurer les siens, de crier après la personne partie qu'on en soit proche ou pas.

Gestion compliquée des sentiments, être un roc pour les autres n'est pas facile à gérer. Passer temporairement pour quelqu'un d'insensible, je sais le faire, je sais l'accepter, mais moi aussi, je dois lâcher prise et me laisser aller. Chose faite en catimini, une fois seul. Malheureusement, cet instant vraiment difficile s'est produit au retour du Nord. Arrivé au boulot, où au final, tout le monde a été particulièrement prévenant, aux petits soins, attentifs à me remonter le moral.
Bref, une semaine riche en sensations, sentiments : voir se tourner une page personnelle et une autre familiale, c'est assez dur sur une si courte période.

Aussi, j'avais besoin de prendre le large, de voir pleins des amis, pleins des personnes qui me réchauffent le coeur et l'âme. We (un peu) improvisé à la frontière Franco-Belge, même si prévu de longue date. Pourquoi improvisé ? Tout simplement parce que pas si simple de demander des jours de congés après l'absence de la semaine précédente. Suis donc avec Loulou pour une soirée Champagne-AbFab le premier soir (soirée mémorable " champagne for Lulu ! Sweety Darling !"), puis direction Bxl chez T., pour un séjour, une soirée et un show très particulier.

J'en profite pour voir Tonton, peut être Titenelfe, 'Dith... je pense que ça va être compliqué, mais qui sait, sinon ce n'est que partie remise. Bref, comme à chaque fois que je monte sur cette ville chère à mon coeur, faire le tour de tous ceux qui comptent.
Se balader, profiter, parler aussi, beaucoup, mettre pas mal de sujets à plat et réussir à entendre des choses que j'aurai pas pu, il y a encore peu de temps.
Du changement, peut être, certainement. Plus serein ? mmhhh j'en sais rien. Du moins, plus calme, la nervosité en moins, et ça, ça fait du bien. Consécutif à quoi ? Franchement aucune idée... peut être à tout ce qui s'est terminé, certainement le résultat de la présence de cet entourage indéfectible : la présence de tous ceux qui composent ce We pas banal.

Entre deux semaines, vivre deux situations totalement opposées. Réussir à utiliser l'une pour atténuer l'autre. Faire en sorte de trouver le meilleur dans chacune des deux.

La conclusion de ce post : les passages successifs, les changements tant attendus et ceux qui ne l'étaient pas, l'impact qu'ils auront ... ou pas. Ne pas les appréhender, laisser venir, et aviser sur le moment. Ne pas se poser de questions, et vivre les instants les uns à la suite des autres sans prévoir les effets ni même les conséquences, si tant est qu'il puisse y en avoir. Être simplement heureux en toutes circonstances avec ceux que j'appelle les Miens.

S. l'esprit tranquille

Posté par Escaflowsl à 13:18 - - Commentaires [1]